Bateaux-bus et pinasses, quel choix ?

Partager sur les réseaux

Partager sur Facebook 4 Partager sur Twitter 10 Partager sur Google+ 0 Partager sur linkedin 0

Dans les transports en commun d'Abidjan, si vous êtes las des engins roulants, vous pouvez opter pour les bateaux-bus ou pinasses.

 

En 1980, la première gare lagunaire a vu le jour grâce à la SOTRA (SOciété des Transports Abidjanais) dans la commune d'Abidjan plateau. Et peut après trois autres gares fut leurs apparition dans les communes Treichville, Abobo-Doumé et Cocody Blockhaus.

Ce mode de transport lagunaire ne coûte qu’entre 100 et 150 FCFA. Elle accélère considérablement le temps de trajet quotidien des abidjanais, notamment les professionnels.

Juste à côté de la compagnie officielle de transport, s'est développé un business de transport lagunaire privé (d'où les pinasses). Fabriquées avec du bois, tôles et équipées de moteur, elles peuvent transporter environ 100 à 130 personnes sur plusieurs trajets.

La sécurité de ce mode de transport est souvent mise en cause du faîte du surpeuplement des pinasses ou danger de la lagune. Mais elle reste la plus utilisée par les abidjanais, car elle ne coûte que entre 100 et 200 FCFA le voyage et ses différents points d'embarquement sont :

M'badon / koumassi 32 (200 FCFA)

M'pouto / marocry anoumabo (200 FCFA)

Abobo-Doumé / plateau / Treichville (200 FCFA)

Koumassi / Adjawui (100 FCFA).

 

Que préférez-vous ?

 

Source photo : koaci.com et babinside

https://leschronikesdeykuame.wordpress.com/