Mariage en Pays Agnis

Partager sur les réseaux

Partager sur Facebook 1 Partager sur Twitter 10 Partager sur Google+ 0 Partager sur linkedin 0

 

Les agnis sont une population d’Afrique de l’ouest vivant principalement en côte d’Ivoire, Il fut le premier peuples du pays à entrer en contact avec les européens au XVII e siècle.

Cet peuple à une manière de célébré l’Union de deux personnes ( mariage). Chez les agnis, comme chez tous les peuples Akans, le mariage traditionnel est appelé dot et se fait en deux phases.

La première phase est celui du kôkôko ou l’homme désireux d’être en couple avec une jeune fille/femme offre une seule bouteille de Gin, à son futur beau-père accompagné de témoin aux choix ( famille, amis etc…). Après cette phases, vient celui de la dot ( mariage traditionnel) qui officialise l’Union des deux familles ( celui de la femme et l’homme).

Chez les agnis, une liste des choses à offrir à la belle famille est remis au futur époux.

Quelques éléments de la dote (mariage traditionnel) !

6 bouteilles de liqueur, la somme de 6060 franc ( 6000 au Père de la mariée. Les 60 franc sont à rembourser en cas de séparation), un sac de sel ( pour les tantes de la mariée), 1 paquet d’allumettes (prévoir 5.000 franc, en lieu et place du paquet d’allumettes), l’argent du couteau ( somme donné aux frères de la mariée), l’argent de l’accolade entre les époux ( montant est fixé par la mariée, qui le reçoit et le remet a ses sœurs), l’argent de compensation des dépenses engendrées par l’éducation de la mariée, depuis son enfance ( ceci ne qualifie en rien , la dote , l’acte d’achat, le corps humain est indispensable au commerce).

Pour l’accolade, le couteau et la compensation aucun montant n’est indiqué car la somme est fixé selon les moyens de l’époux aussi très peu d’importance est accordé à cet argent. Cette liste est indicative et peut donc varier selon celle remise par la belle famille au futur époux.

credit : ivorianwiddings.com