Cuisine Ivoirienne

Partager sur les réseaux

Partager sur Facebook 0 Partager sur Twitter 0 Partager sur Google+ 0 Partager sur linkedin 0

La cuisine ivoirienne est l'une des plus variées d'Afrique de l'Ouest. Les Ivoiriens sont de fins gourmets.
Cela dit, la plupart du temps, le choix est limité étant donné la difficulté à conserver les aliments, même en réfrigérateur, en raison des coupures de courant. Donc, sur la côte, mieux vaut toujours commander les produits pêchés le jour.
Il y a de fortes chances pour que l'on vous serve du poulet braisé (parfois kedjénou si la famille en a mangé ce jour-là), de la soupe à la pintade, du riz-sauce ou des pâtes. Si vous optez pour le poulet, précisez un demi poulet,sinon on vous apportera un poulet entier.

Où et quand se restaurer ?
Les endroits les moins chers sont les maquis par terre, gargotes de fortune tenues par des femmes qui préparent des plats familiaux. Ils sont très bons mais souvent épicés, et sont servis seulement pour le repas de midi.
Le soir, vous pouvez également manger dans la rue des mets délicieux faits par des hommes, comme ces minuscules brochettes de bœuf. Dans toutes les villes, on trouve les allocoodromes qui ne fonctionnent qu'à partir de la fin de l'après-midi. Tous les vendeurs sont réunis dans ces espaces à ciel ouvert, et se partagent les tables.
On choisit son plat et on s'assied pour déguster des spécialités ivoiriennes : des brochettes, des poissons et poulets braisés, mais surtout l'aloko.
On trouve aussi des maquis plus élaborés, les maquis-ministres. Ne jamais être trop pressé car les plats sont cuisinés à la demande.

Spécialités ivoiriennes
Sauces

- Le kedjenou : poulet, poisson ou agouti en sauce à la tomate. Un régal !
Sauce Graine, Sauce Claire, Sauce Gombo, sauce arachide et Kédjénou (ragout de volaille ou d'escargot par cuisson à l'etouffée), kplala (ou kwlala, à base de feuilles de corète potagère), Zaho plat en sauce avec de la viande d'agouti (ouest de la Côte d'Ivoire), gouagouassou : c'est un (ragout de viandes diverses, de poissons, cuits avec une sauce de légumes (aubergine, gombo), généralement servi avec du riz ou du foutou. En baoulé, gouagouassou signifie littéralement « met dessus ». Siôkô, Mafé (d'origine sénégalaise), djoumgblé, Sauce n'tro, Akpi, Tikliti. Arachide, Sauce feuille, Sauce gnangnan (les gnangnans (Solanum torvum) sont de petites baies très amères, avec un goût de quinquina), biékosseu (plat à base d'aubergines), les épinards, soupes de (pintades, biches,mouton poulet,escargots crabes, cabri,machoirons,...), sauce arachie dah, sauce namougou, sauce kplé ba.

Accompagnements
- Le foutou : le plat national. Deux versions : banane ou igname. Boules compactes avec une sauce délicieuse aux « graines » et servies avec du poisson ou de la viande.
Attiéké. L'attiéké est une semoule de Manioc.    
Alloco. L'alloco est un plat de frites de banane plantain mûres, coupées en tranches et frites dans de l'huile.
Cococha. Pâte de bananes plantains mûres (peau de couleur jaune) obtenue par broyage dans un mortier en bois
Attoukpou.
Riz gras, aussi surnommé le tchep ivoirien.
Riz couché
Placali.
Toh (pâte à base de farine de maïs).
Foutou banane
Foufou (pâte de bananes plantains non mures mélangé avec un peu de bananes plantains mures obtenue par broyage dans un mortier en bois)
Igname bouillie
Banane bouillie
Foutou igname
Kabato pâte originaire du nord de la Côte d'Ivoire, à base de semoule de maïs, qui accompagne les sauces
Attiéké et huile rouge (huile de palme)

Viandes & Poissons
Viande de brousse (gibier)
Biche
Mouton
Bœuf
Cabri
Agouti
Escargots (géants)
Poulet
Les poissons et crustacés
Kôssômbrô.
Gambas.
Soso (nom local du bar ou loup).
Mâchoiron.
Thon.
appolo
lame
mailli
thon
carpe
sole
mérou
silure (poisson-chat)
crabe de mer
crabe poilu
crevette
langouste
écrevisse
capitaine
homard

En-cas
Alloco: tranches de bananes plantains en friture
Garba. Assortiment d'attiéké et de poisson thon frit garni d'oignon et de piment frais
Aller-Retours.
Pain-brochettes.
Blissi Tebil. Banane plantain braisée assortie de cacahuètes grillées
Choukouya. de mouton ou de bœuf, assaisonné et braisé et encore assaisonné (d'origine nigérienne)
Boule boule-coco: beignets au coco râpé
Taro frit
pain avec condiment
spaghetti au kiosque
gâteau au coco
yommi: beignet de mil
tratra
gâteau maca
gâteau au sucre
Gbofloto: beignet
Coco taillé.

Fruits & Boissons
On trouve en Côte d’Ivoire tous les fruits tropicaux : mangue, papaye, bananes, ananas...

La cuisine ivoirienne ne comporte pratiquement pas de desserts (les rares proviennent des pays voisins et sont arrivés avec les travailleurs immigrés) et les repas souvent caloriques ne les rendent pas nécessaires. Par contre elle comporte une grande variété de boissons souvent aussi venus des pays voisins.
Dèguè (lait fermenté avec granulés de mil)
Jus De Côcôta. ( du fruit côcôta ou encore Wenda au Burkina Faso )
Bissap. (d'origine mandingue)
Gnamankoudji., jus de gingembre (d'origine mandingue)
Dèguè. (d'origine mandingue)
Baka. bouillie de riz (d'origine mandingue)
Bouillie de mil. (d'origine mandingue)
Jus de baobab. (d'origine sénégalaise)
Tomydji: infusion de tamarin
Akpè.
Tchapalo: bière de maïs épicée
Kindjouss ( canne juice ).
Bandji ou vin de palme
Koutoukou (Bandji et jus d'ananas distillés)
Jus de passion. Extrait du fruit de la passion
Groto (du jus fait sur du bois dans une boite)
- Goûtez aussi au bangui, la sève du palmier, d'aspect blanc laiteux, à la fois amer et sucré.
- Attention au tchapalo, de la bière de mil.
- Le kotoukou est l'eau-de-vie produite à partir du bangui.

Source : Le Routard & Wikipedia